PACSE, et si on parlait finance

Si vous n’êtes pas un féru de mariages, mais que vous souhaitez tout de même vous engager avec l’être aimé, il vous reste le pacs. Kézako ? Quelles sont les conséquences sur vos finances ? Retour sur l’aspect technique du PACS.

 

Qu’est-ce que le PACS ?

Le PACS est un genre d’engagement entre deux personnes. Il s’agit d’une forme un peu moins complexe et moins stricte du mariage qui reconnait un couple légalement, sans les régimes de gestion du ménage et sans les obligations de divorce en cas de séparation. Très prisé en France et en Belgique depuis quelques années, le PACS peut être l’union de deux personnes de sexes différents ou du même sexe.

Afin de souscrire à un PACS, vous allez devoir vous présenter à la mairie de votre ville. Ce ne sera pas la peine d’organiser une cérémonie comme pour un mariage civil. Il suffit de remplir un formulaire et de le faire enregistrer. Ce qui ne prend pas énormément de temps.

 

L’héritage après un PACS

Se pacser est bien plus avantageux que de rester seulement concubin selon un expert en comptabilité à Ixelles, du moins financièrement parlant. En effet, il s’agit de reconnaitre les droits de son partenaire de vie en cas de décès. En effet, ce dernier ou cette dernière pourra prétendre aux biens de son mari.

Mais attention, il faudra tout de même respecter les normes légales concernant l’ouverture d’un héritage. Notamment, les héritiers auront des droits et des taxes à payer pour l’ouverture de l’héritage, mais devront également régler des droits d’enregistrement en cas d’héritage d’un bien immobilier.

Bien évidemment, quiconque prétend à un héritage d’un défunt participe aussi bien à l’actif qu’au passif de ce dernier. C’est le cas aussi en cas de PACS. Vous serez responsable de toutes les dettes du défunt si vous ne refusez pas d’emblée l’héritage.

 

Les conséquences financières d’un PACS

À l’instar du mariage ou du concubinage, le PACS peut avoir des incidences sur votre vie financière. En premier lieu, comme vous êtes considéré comme un couple marié devant la loi, vous pouvez vous lancer dans des déclarations fiscales à deux. Vous réduirez donc l’ensemble de vos participations sociales. Vous pouvez d’ailleurs confier l’établissement et le règlement de ces déclarations annuelles à une agence de comptabilité à Ixelles.

Vous pouvez vous lancer dans l’ouverture de compte commun auprès des banques.  Ce sera plus pratique pour la gestion des revenus du ménage et des dépenses. Les couples ont parfois droit à quelques avantages auprès des banques belges. Il faudra bien choisir votre prestataire.

En tant que pacsé, vous allez partager la même maison. Ce qui vous oblige bien évidemment à participer aussi chacun aux dépenses du ménage. Chaque couple peut adopter sa propre méthode de gestion afin de faciliter les choses et assurer la sécurité financière du ménage.

Enfin, un contrat de crédit se fera indubitablement à deux. Le co-emprunt est plus facile à obtenir, et peut couter moins cher. Mais cela signifie que chaque pacsé sera responsable dans le respect des mensualités.

A lire

les milles saveurs de la cuisine indienne

Odile

Les avantages d’une machine à soda

Irene

Quelques idées de recette facile à base de légume et de fruit que vous pouvez réaliser chez vous

Irene

Toutes les formations dispensées en école de pâtisserie

sophie

Les points à savoir avant d’acheter un transpalette électrique

Irene

Les effets de la cigarette électronique sur les voies respiratoires

Tamby