Les vins pour les repas des fêtes de fin d’année

Les fêtes de fin d’année sont indissociables des repas bien préparés et de bons vins. Mais il n’est pas toujours facile de trouver les meilleurs accords mets et vins. Pour vous aider à faire un bon choix, notre article propose quelques pistes vous permettant de dénicher aisément les vins à associer à vos repas de fin d’année.

Choisir les vins selon le menu

À l’approche des fêtes de fin d’année, on prévoit des recettes spéciales ou classiques pour faire plaisir à toute la famille et les proches. Et les repas se dégustent avec du bon vin. Toutefois, le choix n’est pas toujours aisé. Cela peut être d’autant plus compliqué lorsqu’on ne s’y connait pas vraiment. Nos conseils de grands vous aideront sans doute à choisir une bouteille en fonction de vos apéritifs, vos plats et vos desserts.

Quels vins servir pendant l’apéritif ?

Un grand repas commence bien sûr par un apéritif. Ici, il est d’important d’accorder au palais un ordre avec un vin adapté. Pour l’apéritif, notamment, l’accord parfait est d’abord d’opter pour les bulles. Et pour cela, bien que notre article parle du vin, un bon champagne constitue, cependant votre meilleur allié. Cela réveillera les papilles de vos convies. Toutefois, selon vos apéritifs, vous pouvez choisir entre les vins blancs et rouges.

Si vous envisagez de commencer votre repas de fête par du caviar, sachez qu’il s’agit d’un met luxueux et brillant. On l’associe souvent avec des boissons très alcoolisées comme la vodka. Celle-ci ponctue les saveurs iodées de ce met original. Sinon, vous avez aussi le choix parmi différents champagnes. Entre autres, nous conseillons le Jacquesson, Bolliger R.D ou un Champagne Tarlant Cuvée Louis.

Si vous prévoyez du foie gras dans le menu, oubliez le blanc moelleux ou autre vin sucré. Contrairement aux idées reçues, ce met ne doit obligatoires s’accompagner d’un de ces vins. En effet, cela risque de surcharger vos papilles, et par conséquent, vous ne pourrez pas apprécier les votre apéritif à sa juste valeur. Nous vous recommandons plutôt d’opter pour un rouge tannique comme un Bordeaux. Entre autres, vous avez le choix entre un Châteauneuf-du-Pape, un Pauillac ou un Saint-Julien.

Autre mets nobles, le saumon fumé a fait toutes ses preuves dans tous les repas de fête. Pour réussir le coup, il faut du bon vin. Celui-ci compensera le côté gras de ce mets. Pour ce faire, on choisit un blanc sec vif, faible en acidité. Entre autres, vous pouvez dénicher une Bourgogne. Un Chablis 1er cru ou un Meursault 1er cru fera l’affaire.

Quels vins pour déguster vos entrées ?

Puis vient l’entrée. Pour cette étape du repas, on privilégie un vin blanc sec, à servir frais. Celui-ci accompagnera à merveille les huîtres et les langoustines. Mais il ne s’agit pas de choisir n’importe quel produit. Pour les huîtres, par exemple, un vin blanc sec d’Alsace ou de Bordeaux s’accorde parfaitement au côté iodé de ces mets. Un champagne fera également l’affaire.

Si vous envisagez de servir du crabe, des langoustines ou langoustes ou du homard, tâchez de bien dénicher les meilleurs arômes. En effet, la texture et la finesse de ces mets demandent l’accompagnement d’un vin blanc très aromatique.

A lire

C’est toujours mieux d’acquérir un diplôme tout en apprenant un métier

Journal

Comment devenir opticien

Journal

2018 : année de la langue française en Israël

Odile

Comment financer sa formation adulte ?

Journal

L’assureur humaniste et le combat contre la faim

Ines

Passer son permis en ligne : les nouvelles méthodes

Ines