Les avantages d’isoler la toiture

La toiture se trouve sur la partie supérieure de la maison et joue un rôle très important dans la couverture et la protection de la localité contre toute agression environnementale extérieure comme le vent, la neige, la pluie, l’éclair et la chaleur. Comme elle tient une place importante dans la protection de la maison, il est impératif de réaliser des travaux d’isolation.

Les bienfaits de réaliser une isolation de la toiture

Une isolation fait partie des travaux qui consistent à protéger l’intérieur de la maison des conditions extérieures que ce soit sur le plan thermique ou sur le plan phonique. C’est une opération qui doit être réalisé rapidement et efficacement pour éviter les déperditions de chaleur et faire augmenter la facture de chauffage. Effectivement, une maison isolée est plus performante au niveau de la consommation d’énergie, du confort et de la durabilité. Non seulement, elle applique des procédés pour baisser les facteurs de l’énergie mais elle contribue aussi à la protection de l’environnement. Lorsqu’on réduit sa consommation d’énergie par l’isolation toiture, on participe automatiquement à la lutte contre la pollution. Cette consommation provoque à long terme une émission grandiose de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. De plus, comme le coût de l’énergie est en hausse actuellement, les propriétaires d’une maison qui isolent leur toiture réduisent considérablement ses dépenses en chauffage et climatisation.

Par ailleurs, un des avantages d’isoler la toiture c’est de pouvoir vivre dans une maison qui bénéficie d’un environnement agréable et d’un confort thermique. La température à l’intérieur de la maison est équilibrée et hygiénique, excellente pour le bien être. Aucun échange d’air chaud de l’intérieur et l’air froid de l’extérieur ne peut exister dans une maison bien isolée. Ce contact entre la chaleur et la fraicheur pourra rendre le climat inconfortable. On peut ainsi se sentir bien dans une maison isolée car la température produite par un chauffage ou par une climatisation est conservée.

Des matériaux adaptés pour l’isolation de la toiture

Pour tout type de style, que cela soit traditionnel, original ou écologique, des matériaux adaptés sont toujours disponibles pour l’isolation d’une toiture. On peut par exemple choisir les laines qui permettent d’obtenir une très grande souplesse pour la pose et la fixation. Il existe différents types de laines ayant toutes des caractéristiques idéales pour l’isolation que ce soit thermique, acoustique ou encore une bonne résistance au feu. Parmi ces laines, on a la laine de verre qui est une mélange de sable et de verre recyclé, la laine de roche qui est un isolant conçu à partir de roche volcanique et la laine de chanvre fabriqué à partir de la chènevotte. Pour les laines, on peut citer également la laine de lin et la laine de mouton.

En outre, pour isoler la toiture, il existe aussi d’autres matériaux isolants à savoir la Ouate de cellulose, le Polyuréthane, le Liège expansé, la Fibre de bois et le Textile recyclé. Si on veut utiliser l’un de ces derniers, il est impératif de se renseigner auprès d’un spécialiste.

Comment bien choisir le meilleur isolant pour sa toiture ?

Pour bien choisir le meilleur isolant pour sa toiture, il convient de considérer certains points. La performance d’un isolant peut être mesurée grâce à la conductivité thermique lambda et la résistance thermique. La première permet de déterminer la capacité du matériau à être conducteur de chaleur. Quant à la seconde, elle définit la capacité d’un matériau à résister face au froid et au chaud. A part ces deux points, il faut également considérer la durée de vie de l’isolant, son aspect esthétique, ses conditions d’entretien, son impact sur la santé, son niveau d’isolation phonique, ses caractéristiques de pose, ses impacts sur l’environnement. Pour la pose, il faut bien déterminer son emplacement idéal. Enfin, il ne faut pas oublier de prendre en compte les travaux supplémentaires à faire comme l’ajout de matériaux contre l’humidité par exemple. Certains isolants nécessitant la mise en œuvre d’un pare-vapeur ou d’un frein-vapeur.

Pour ne pas faire d’erreurs dans le choix de ce matériau d’isolation de toiture, l’idéal est de se faire aider par un professionnel. Ce dernier saura trouver le meilleur isolant qui s’adapte parfaitement à votre toiture.

Le nettoyage de la toiture : une étape avant l’isolation

Avant de commencer les travaux d’isolation, il est obligatoire d’entretenir le toit surtout si on opte pour la technique d’isolation par l’extérieur. Cela est nécessaire pour ne pas abîmer rapidement les matériaux isolants. On peut choisir entre différents types de techniques de nettoyage de toiture à savoir au Karcher qui s’effectue à haute pression. Puis, on la Javel et la brosse qui est une technique efficace pour faire disparaître la mousse. Il faut quand même faire attention sur l’utilisation de ce produit car il peut représenter un danger écologique. Après, il est possible également d’opter pour l’hydrofuge qui est utilisée à la brosse ou par pulvérisation. Il faut étaler plusieurs couches sur le toit afin d’obtenir un bon résultat. Après le traitement, le toit sera tranquille pendant un certain temps et en même temps il sera protégé contre l’humidité.

Outre ceux-ci, pour nettoyer la toiture, on peut également utiliser un produit anti-mousse ou même opter pour une technique du cuivre. Celle-ci est excellente pour éviter la mousse.

Les diverses formes d’isolation de toiture

On distingue deux solutions d’isolation de toiture possibles qu’on peut choisir en fonction de la configuration de la toiture et celle des combles. Le premier est l’isolation par l’intérieur qui est le plus couramment utilisé.  Elle consiste à mettre en place un matériau isolant entre la paroi des combles et la toiture dans le but d’obtenir une protection entre le toit et la pièce sous les toits. Ici, la résistance technique de l’isolant doit être la plus élevée possible au moins 7m²/W. Pour réaliser cette méthode, on commence la pose par une application d’une membrane d’étanchéité et le matériau isolant. Cette membrane va renforcer l’efficacité de l’isolant et empêcher la vapeur d’eau de partir dehors ce qui aurait pour effet de provoquer des moisissures. Après, on continu par posé un écran de sous toiture entre le toit et le matériau isolant. Cette action permet de préserver toute sorte d’humidité. Il faut dire que l’isolation par l’intérieur permet d’augmenter le niveau de la performance thermique, assure l’élimination des inductions sur les rampants froids et améliore le confort des occupants. Par la suite, le nouveau revêtement facilite le passage des gaines des alimentations en électricité et en eau.

Par ailleurs, la seconde méthode d’isoler une toiture est l’isolation par l’extérieur. Cette solution offre l’avantage de ne perdre aucun espace de combles. L’isolation se fait ici entre la charpente et la toiture. Elle requiert plus de travaux car elle oblige à déplacer les matériaux de couverture ou surélever le toit. Dans cette méthode, on peut avoir le choix entre la technique du Sarking, la technique du caisson chevronné et la technique des panneaux sandwichs. Pour les avantages, l’isolation par l’extérieur est plus efficace de toutes les solutions. Elle évite la dépose de parements de rampants ou plafond, les poussières et salissures à l’intérieur. Elle préserve la hauteur sous plafond, les mètres carrés habitables et valorise l’habitat. En cas de déformation des chevrons, elle redresse la charpente.

A lire

Une table de salle à manger adaptée à votre pièce

Journal

Pourquoi faire construire un bâtiment modulaire ?

Journal

Louer un camion de déménagement

Ines

Les volets roulants, bien plus qu’une mode

Christophe

Transferts de compte, assurance et avant déménagement

Ines

Décorez votre jardin en fonction de la saison !

Journal