Le DNS : définition et fonctionnement en détail

Autrefois, quand on avait besoin de trouver une adresse d’entreprise ou d’organisme au plus vite, on consultait immédiatement les Pages jaunes. Mais, avec les innovations technologiques, on a remplacé ce mode de recherche par l’utilisation du DNS ou Domain Name System en anglais. Ce système de noms de domaine permet donc aux utilisateurs du réseau Internet de trouver rapidement et facilement l’adresse d’une société ou autres. Seulement, au lieu de tourner des pages, il faut se connecter à Internet via un ordinateur et suivre quelques étapes importantes.

Le DNS, un pont entre l’adresse IP du serveur et son nom sur la Toile

Il faut déjà savoir que la correspondance et la communication entre deux ordinateurs ne sont possibles que via un réseau IP. Le protocole exige donc que les deux machines disposent d’une adresse IP. Celle-ci peut être décrite comme une adresse postale, mais ici on se base surtout sur des chiffres et des termes informatiques. Alors, pour pouvoir se localiser et se communiquer, les deux appareils vont utiliser du programme DNS. Cela dit, les ordinateurs sur lesquels fonctionne un DNS sont connus en tant que « serveurs DNS ».

Si vous avez donc besoin d’effectuer un test DNS lookup ou des nslookup sur un nom de domaine ou encore si vous voulez afficher le DNS name server, vous pourrez vous rendre sur le site officiel de nstools. Ce dernier vous fournira un outil fiable et sécurisé pour tester de façon complète le bon fonctionnement du DNS d’un nom de domaine.

Les principaux serveurs DNS permettant le chargement d’une page Web

Pour charger une page sur Internet, les quatre serveurs DNS suivants vont intervenir selon la situation. Le premier fait référence au « serveur DNS récursif » ou Resolving Name Server. Ce dispositif informatique a pour rôle de répondre à une requête DNS. Il se charge aussi de la demande de l’adresse à d’autres serveurs DNS. Puis, le serveur DNS récursif possède déjà un enregistrement de l’adresse IP du site concerné.

Ensuite, il y a le « serveur racine du DNS » ou Root Name Server. Celui-ci est un serveur de noms dédié à la zone racine. Il fournit des réponses lorsqu’il y a des requêtes directes. Puis, il est également capable de renvoyer une liste de noms de serveurs faisant autorité pour le domaine de haut niveau correspondant.

Outre ces deux serveurs DNS, le « serveur DNS TLD » ou Top-level domain (domaine de premier niveau) est également arrivé dans le secteur. Lorsque vous effectuez, par exemple une recherche telle que varonis, ce serveur DNS TLD vous fournira une réponse en premier pour le « .com ». Après quoi le DNS va procéder à la recherche de « varonis ».

Enfin, le quatrième serveur DNS permettant de charger une page Web est le « serveur de noms faisant autorité » ou Authoritative Name Server. Ce dispositif informatique va constituer le terminus d’une requête DNS. Il détient également l’enregistrement DNS qui répond parfaitement à la requête.

A lire

Les avantages de l’affichage dynamique

Irene

Tout savoir sur l’imprimante pour téléphone portable

Irene

Les différents avantages de la technologie

Irene

TOPSOLID SAS : un leader mondial dans l’édition de logiciels CAO/FAO/ERP

Emmanuel

Tous sur les appels téléphoniques

Irene