L’assureur humaniste et le combat contre la faim

Faire des profits d’une société des éléments utiles à la population et au bien-être de tous constitue l’une des convictions morales de la compagnie d’assurance SFAM. Celle-ci s’est d’ailleurs engagée dans la lutte contre la faim au côté d’une ONG, afin d’aider les personnes les plus démunies à Madagascar. Ce partenariat avec l’ONG Action contre la Faim vise notamment à mener un combat efficace, dans le but d’offrir un monde meilleur aux foyers précaires.

Programme d’appui et d’accompagnement

Dans le cadre de son projet d’accompagnement social et de soutien nutritionnel, la société sfam s’efforce de venir à bout des fléaux sociaux menaçant la santé et la sécurité de la population. Le leader français des assurances affinitaires a ainsi décidé de renouveler son engagement associatif envers l’ONG Action contre la Faim à Madagascar.

Il est par ailleurs à rappeler que le dirigeant de la compagnie d’assurance a remis un don considérable à l’association, lors de  l’inauguration du siège social à Romans-sur-Isère. Une subvention qui a servi de financement à la mobilisation, notamment dans la capitale de l’Imerina, un endroit fortement touché par le fléau de la famine.

Le soutien a récemment été renouvelé et ne s’arrête aucunement au versement de don pour le projet associatif. En effet, il consiste également à offrir à l’ONG Action contre la faim un accompagnement social, dans le but d’aider efficacement tous les foyers défavorisés.

Action contre la Faim : ses ambitions

Action contre la Faim est en fait une ONG internationale qui lutte contre la famine dans le monde. Créée en 1979, elle tente laborieusement de trouver des solutions efficaces à la sous-nutrition, particulièrement en cas de catastrophes naturelles. Ses actions ont notamment débuté lorsqu’elle a assisté des réfugiés afghans au Pakistan. Et à partir de là, elle a décidé d’étendre ses interventions dans une cinquantaine de pays, afin d’offrir son assistance humanitaire à des bénéficiaires qui sont dans le besoin. Un appui qui permettra d’ailleurs à ces derniers de s’épanouir pleinement dans leur quotidien.

Par ailleurs, Action contre la Faim prône six valeurs que la société sfam soutient également, de manière considérable :

  • Indépendance et neutralité, en se préservant de tout groupement politique, mais aussi en conservant une liberté à la fois financière et morale ;
  • Professionnalisme et transparence, afin de favoriser la confiance des appuis externes ;
  • Équité et liberté d’accès direct pour les victimes, dans le but d’assurer les impacts des actions envers ceux qui ont réellement besoin d’assistance.

Les autres luttes menées à travers le projet

La société sfam est particulièrement active en matière de solidarité internationale. En effet, elle favorise la prise de conscience générale à travers ses actions immédiates sur le terrain. Les interventions de cette compagnie ne s’arrêtent toutefois pas à sa collaboration avec l’ONG Action contre la Faim.

Elle agit également dans le domaine écologique, puisqu’elle est consciente du danger encouru par l’environnement. De ce fait, elle s’est engagée à assumer ses responsabilités, afin de préserver l’écosystème et d’encourager la prise de conscience qu’il faut limiter la consommation. Elle tente alors d’inciter les gens à privilégier la réparation plutôt que le remplacement des éventuels appareils endommagés. Elle favorise aussi le reconditionnement de smartphones, afin de réduire l’afflux des déchets.

La compagnie souhaite également inciter les jeunes générations, pratiquement dans le monde entier, en matière d’éducation. Elle a donc monté un programme de formation en alternance, afin d’aider ces jeunes à acquérir plus d’expérience professionnelle. Une compétence nécessaire pour leur carrière, s’ils veulent travailler à l’international.

A lire

Comment les parents influencent la conduite des adolescents : Être une influence positive

Odile

TOPSOLID SAS : un leader mondial dans l’édition de logiciels CAO/FAO/ERP

Emmanuel

Que faut-il savoir sur le métier d’électricien ?

Ines

C’est toujours mieux d’acquérir un diplôme tout en apprenant un métier

Journal

Comment transformer sa cuisine en véritable café

Odile

Que faire suite à l’invalidation de son permis de conduire ?

Nathalie