« Hypnotiseur » et « hypnothérapeute » ne devront plus être confondus

Souvent, hypnothérapeute et hypnotiseur sont des termes utilisés indifféremment et confondus. Pourtant, l’activité désignée par chacun de ces termes est très différente. Bien qu’ils partagent certains points communs, il s’agit de deux spécialités bien différentes. Ces mots désignent l’exercice de l’hypnose, plus spécifique pour l’un et au sens large du terme pour l’autre. Qu’est-ce qui différencie un hypnothérapeute d’un hypnotiseur ? Les réponses dans cet article.

Hypnotiseur

« Hypnotiseur » vient du verbe « hypnotiser » qui est un terme faisant référence à ceux qui pratiquent l’hypnose dite de rue ou de spectacle. Il s’agit de mises en scène et de tours pour amuser le public. Son métier concerne plus le divertissement du public et non son accompagnement. Il faut alors retenir que les activités des hypnotiseurs ne touchent pas le domaine de la santé et dans la majorité des cas, les pratiquants ne disposent pas de diplôme en hypnose.

L’hypnose thérapeutique n’a donc aucun lien avec cette forme d’hypnose. L’objectif de la première étant d’assurer l’accompagnement de la personne souffrante vers son bien-être. Ainsi, il n’est pas recommandé de désigner un hypnothérapeute par le terme hypnotiseur. Le premier étant un praticien ayant suivi une formation spécifique afin d’exercer l’hypnose à visée thérapeutique.

L’hypnothérapeute

L’hypnose pratiquée par l’hypnothérapeute est une forme de médecine douce. L’hypnothérapeute Paris agit donc pour prodiguer des soins et non dans le but de divertir un public. Sa pratique est destinée aux personnes qui souhaitent regagner en estime de soi, se défaire d’une addiction ou être soulagée d’un problème lié à leur santé. L’hypnothérapeute agit sur l’inconscient du sujet et à plusieurs reprises, son efficacité a été démontrée.

D’une manière précise, l’hypnothérapeute est un spécialiste ayant suivi une ou plusieurs formations spécifiques et qui en est certifié. Son principal rôle consiste à guider les sujets pour qu’ils puissent passer outre leurs entraves et limitations en puisant dans leur force intérieure. Cet expert n’est pas un être au pouvoir mental d’exception apte à contrôler autrui, comme le laisse penser l’hypnose de rue. Il s’agit avant tout d’un accompagnateur.

Bien qu’il soit possible de tirer profit de nombreux avantages de l’hypnothérapie, il convient de rappeler que celle-ci ne remplace pas le soin médical qu’un professionnel de la santé peut prodiguer. Dans la majorité des cas, une hypnothérapie peut demander l’aval d’un médecin et se pratique en parallèle à un traitement médical.

A lire

La pile AAA : le fruit de plusieurs années de recherches

Odile

Comment vous servir d’ail pour stimuler vos cheveux

Promo Express

Comment optimiser la sécurité d’un établissement ?

Claude

Tout savoir de ce qui se passe en Bretagne

Journal

Guide pratique du baby-sitting paris

Laurent

Choisir Sciences Po à Aix

Journal