Vie Pratique

Comment optimiser la sécurité d’un établissement ?

La sécurité d’un site dépend et repose sur l’aménagement et l’organisation de ce dernier. Cela passe par la mise en œuvre de mesures appropriées et l’utilisation d’équipements fiables.

Les matériels de sécurité les plus courants

Il convient en premier lieu de séparer les piétons, les machines et les véhicules dans une zone à sécuriser. En effet, une collision entre un chariot élévateur, une voiture de livraison ou une personne peut avoir des conséquences dramatiques. Pour ce faire, on peut mettre une délimitation physique entre les espaces réservés à chaque type d’usager à l’aide notamment de barrières piétonnes qui présentent l’avantage d’être voyantes, flexibles et légères.

En complément des barrières en plastique, il est possible d’ajouter des portillons de sécurité permettant de passer sans risque d’une zone à l’autre. Les portillons obligent les passants à marquer un arrêt à un endroit où ils risquent de croiser un véhicule ou une machine. En fonction de la configuration des lieux, un portillon peut être pivotant, basculant ou coulissant. En parallèle, il est possible d’installer des protections de colonnes, d’angles et de rayonnages pour éviter les dégâts matériels.

Des dispositifs de sécurité plus robustes s’imposent quand il existe des risques d’intrusion de véhicules bélier. Des fabricants proposent des modèles de barrière de sécurité automatique pouvant résister à la poussée d’une voiture de 7,5 tonnes lancée à 80 km/h. Ce matériel repose sur une technologie inédite : il est actionné par un groupe hydraulique permettant de soulever et d’abaisser une lisse extrêmement lourde. Il est fabriqué en acier hautement résistance pour une durabilité et une robustesse à toute épreuve.

Les bonnes pratiques en matière de sécurisation des travailleurs

Sur un chantier, il est plus que recommandé d’équiper les travailleurs de vêtements voyants, à la fois pour leur sécurité mais aussi pour les distinguer des visiteurs. Dans les hangars, le port d’un casque de sécurité est aussi conseillé, car la projection ou la chute d’un objet de quelques centaines de gramme peut causer un grave traumatisme crânien.

Pour les véhicules, il est impératif de mettre en place un système de signalisation réfléchissante tel que les panneaux et les marquages au sol. Cette pratique est à préconiser à proximité des machines et des allées où circulent des chariots élévateurs. On peut ajouter des codes couleur pour en augmenter l’efficacité.

Une forme de signalisation moins connue, mais non moins utile, consiste à mettre en place des miroirs convexes. Faciles à mettre en place, ces miroirs garantissent cependant une visibilité et une sécurité accrues dans tous les sens de circulation, que ce soit tant pour les véhicules que pour les piétons. Ce type d’équipement peut être installé aux intersections, au bout des allées, dans les parkings, sur les espaces de chargement et/ou à la sortie d’une zone commerciale.

Related Articles

En quoi consistent les soins de suite et de réadaptation ?

Journal

Le choix d’un extracteur de jus

sophie

Guide complet sur les nœuds papillon en tissu et en bois

Claude

Leave a Comment