Comment bénéficier du dispositif Pinel

L’investissement immobilier est devenu un secteur très porteur ces dernières années. Il offre de nombreux avantages à ceux qui y mettent les moyens. Depuis quelques années maintenant, le gouvernement français a mis en place un dispositif pour faciliter l’investissement immobilier locatif : la loi Pinel. Quels sont alors les avantages de cette loi et quelles sont les conditions à remplir pour en bénéficier ?

En quoi consiste le dispositif Pinel ?

La loi Pinel est un dispositif qui a été initié par le gouvernement français. Elle offre la possibilité à tout investisseur de bénéficier d’une réduction d’impôt sur revenu (defiscalisation pinel) lorsque ce dernier met en location un bien immobilier neuf. Cette disposition a été pensée pour amener un grand nombre d’investisseurs à promouvoir la construction de logements neufs ou en cours de finition.

La loi répond à plusieurs enjeux. Parmi ces enjeux, on peut citer la promotion de l’investissement immobilier neuf. Par ailleurs, on peut noter l’adhésion d’un grand nombre d’investisseurs à construire dans des zones où la demande en construction de logements est très élevée. À tout cela s’ajoute l’opportunité aux ménages à faibles revenus de bénéficier de logements neufs.

Les critères pour bénéficier du dispositif

Pour bénéficier des dispositions de la loi Pinel, l’investisseur doit dans un premier temps investir dans la construction d’un logement neuf. Cet investissement doit respecter les normes BBC 2005, RT 2005, RT 2012, ou bâtisse rénovée HPE. Il doit ensuite s’engager à louer son bien à un tarif qui se situe dans une fourchette de prix préalablement définie par les instances.

Ces prix sont fixés en tenant compte de la délimitation de certaines zones géographiques spécifiques. L’investisseur doit enfin s’engager à louer son bien pour une durée minimum allant de 6 à 12 ans. Tous ces engagements lui permettront de bénéficier d’une défiscalisation pinel.

Quelques points à connaître pour bénéficier du dispositif

Pour profiter de ce dispositif, il est aussi important de s’informer sur un certain nombre de paramètres.

Vous devez dans un premier temps connaître les caractéristiques des logements éligibles par la loi. Vous devez aussi vous renseigner sur les différentes caractéristiques des loyers qui ont été fixés par zone et par nombre de personnes par logement. Toutes ces informations sont disponibles.

 

En effet, le local à louer doit se situer obligatoirement dans les zones dites tendues du pays. Il s’agit des zones A, A bis et B1. Les villes situées dans ces zones sont déjà connues. Il faut noter que ces types de logements doivent remplir des critères en termes de performances énergétiques et de normes thermiques. Il s’agit principalement des normes RT2012 pour les performances thermiques et des normes HPE ou BBC pour ce qui concerne la rénovation.

Quelques conseils pratiques

Pour accroître vos chances de sélection par le dispositif, vous devez miser sur un certain nombre de paramètres.

Faites-en sorte de louer votre bien immobilier le plus rapidement possible. Rendez votre logement très attractif pour augmenter les chances de location. Faites le choix d’investir dans des zones Pinel en pleine expansion et qui s’inscrivent dans une dynamique évolutive.

 

Pensez aussi à faire en sorte que vos locaux soient bien situés et facilement accessibles. Gardez à l’esprit que vos chances de sélection dépendront en grande partie de la réussite de votre investissement.

A lire

Comment et pourquoi investir dans une résidence secondaire ?

Claude

Etudiant à l’IUT de Montpellier : comment choisir votre appartement ?

Claude

Etat du marché immobilier du Pays Basque

Ines

3 critères à vérifier pour choisir un constructeur de maison

Journal

Logement neuf : les nouvelles tendances déco

Claude

L’expertise d’un courtier pour obtenir votre assurance dommage ouvrage

Journal