• Home
  • Vie Pratique
  • Camionneurs, comment conduire en toute sécurité sur la route ?
Vie Pratique

Camionneurs, comment conduire en toute sécurité sur la route ?

Camionneurs, comment conduire en toute sécurité sur la route ?
Notez cet article

La sécurité routière est d’une importance primordiale dans l’industrie du camionnage. Selon les statistiques, les accidents de camionnage ont coûté près de 57 milliards de dollars aux flottes en 2017, couvrant des dépenses telles que les frais médicaux, la réparation de véhicules et la perte de productivité due aux temps d’arrêt.

Les entreprises paient également des taux d’assurance plus élevés de 33% après un accident ayant directement causé des blessures. Malheureusement, seulement 42,6% des transporteurs utilisent des programmes de sécurité des conducteurs pour réduire le risque d’accident de la route. Voici quelques conseils de sécurité qui peuvent augmenter la sécurité routière et réduire les risques d’accident.

1. Faites attention aux angles morts

La visibilité est essentielle pour prévenir les accidents de la route, en particulier si vous conduisez un gros véhicule utilitaire, qui présente plus de angles morts qu’un véhicule de tourisme. Minimiser les changements de voie et vérifier vos rétroviseurs au moins une fois toutes les dix secondes peut être un moyen efficace d’accroître la sécurité et la sensibilisation à la route. Il est également important de vous familiariser avec les angles morts non seulement de votre camion, mais également des autres véhicules sur la route.

2. Comprendre la distance de freinage sécuritaire

Plus la plate-forme est grande, plus il faut de temps pour s’arrêter. Par rapport à une voiture de taille moyenne, il faut 40% de temps supplémentaire à un véhicule 18 roues qui s’arrêtent complètement. Par exemple, un tracteur semi-remorque entièrement chargé roulant à 55km / h sur une chaussée sèche doit parcourir environ 390 mètres de plus en 4,5 secondes avant de s’arrêter. Pour les nouveaux conducteurs habitués à conduire des véhicules plus petits, il leur faudra peut-être un peu de temps pour s’habituer à la distance de freinage des gros véhicules utilitaires.

3. Évitez de vous laisser distraire

La distraction au volant est l’une des principales causes d’accidents de la route. Les chauffeurs routiers doivent faire preuve d’une vigilance accrue, car ils conduisent des véhicules plus gros, plus difficiles à manœuvrer, qui prennent plus de temps à décélérer et qui ont plus d’angle mort ou de zones «sans zones». Toute forme de distraction au volant, qu’il s’agisse d’envoyer des SMS, de fumer ou d’utiliser des applications mobiles, doit être évitée à tout prix pour renforcer la sécurité routière.

4. Laissez les chauffeurs de vous doubler

Parfois, le seul moyen d’éviter les accidents de la route est d’éviter d’autres conducteurs trop agressifs ou tout simplement téméraires. Au lieu d’accélérer pour faire place à l’espace dont l’autre conducteur a besoin pour opérer en toute sécurité, une meilleure approche consiste à changer de voie, si possible, et à laisser le contrôleur vous surpasser. N’oubliez pas d’utiliser vos clignotants et de vous méfier des autres véhicules et des dangers sur la route.

5. Suivez les panneaux d’indication

Les panneaux routiers sont là pour une raison, vous évitez de  faire des erreurs de conduite pouvant être fatales. Vous ne vous contentez pas de respecter les limitations de vitesse et de vous rendre compte des véhicules devant et autour de vous. Pour augmenter votre niveau de sécurité, vous devez également porter une attention particulière aux panneaux de signalisation et au code de la route en vigueur dans la région.

De nombreux chauffeurs de camion, involontairement ou non, dépassent parfois la limite de vitesse imposée. Cela peut les amener à perdre le contrôle de leur véhicule lors de manœuvres dans des virages serrés et soudains, des surfaces inégales, des obstacles de construction et d’autres irrégularités de la route.

6. Suivez les règles relatives aux heures de service

Les règles sur les heures de service sont là pour aider les conducteurs, minimiser leur fatigue et accroître la sécurité sur la route. La fatigue des conducteurs est l’une des principales causes des accidents de la route. Conduire au-delà de votre limite d’heures de service est non seulement risqué, mais conduit également à des violations du code de la route. Assurez-vous que vous êtes toujours en conformité.

7. Évitez les brusques freinages, accélérations et virages

Les événements critiques liés à la sécurité, tels que le freinage brusque, l’accélération et les virages, sont plus fréquents que vous ne le pensez. Les flottes peuvent lancer des programmes de formation des conducteurs afin de promouvoir de bonnes habitudes de conduite et de réduire le nombre de virages difficiles, de freinages brusques et d’accélérations excessives. Les flottes peuvent également accroître la sécurité routière en surveillant les conducteurs pour les événements de sécurité critiques, tels que le freinage brusque, les accélérations excessives et les virages serrés.

Qu’en est-il des différents papiers de votre véhicule ?

Voilà les précautions à prendre lorsque vous conduisez un véhicule, cependant, vous aurez besoin d’avoir les papiers nécessaires pour pouvoir conduire un véhicule utilitaire ou un poids lourd. Cela vous évitera de payer des amendes en cas de contrôle. Outre l’assurance et le permis de conduire, vous aurez aussi besoin de la carte grise de votre véhicule.

Appelé également certificat d’immatriculation, la carte grise est le document qui permet d’identifier une voiture. En cas de contrôle et que vous ne disposez pas de cette certification, vous risquerez de payer une lourde amende, voire même de subir une peine d’emprisonnement. Il est important de noter que ce certificat renferme le numéro d’immatriculation que l’on retrouve sur les plaques d’immatriculation, la date de première immatriculation, l’identité du propriétaire du véhicule ou encore les informations propres au véhicules (puissance, conformité, caractéristiques techniques…).

Depuis 2009, il est possible d’effectuer la demande de carte grise en ligne. Vous n’aurez plus besoin de vous rendre auprès de votre préfecture. Un certificat d’immatriculation est valable à vie, à condition que les informations sur ce dernier ne change pas. Au cas où les mentions qui se trouvent sur votre carte grise viennent à changer, vous devrez effectuer un renouvellement de votre carte grise sur un delai d’un mois. C’est pour cette raison que le formulaire de demande en ligne est plus que profitable puisque vous éviterez ainsi de perdre votre temps dans les déplacements éventuels.

Related Articles

Comment se remettre plus rapidement d’un divorce ?

Le choix d’un extracteur de jus

Le rachat de crédit, comment ça fonctionne ?

Leave a Comment