Vie Pratique

Apprendre à gérer vos émotions au travail

Notez cet article

Surcharge d’information, la pression, les changements constants, les ressources limitées : il n’est pas étonnant que le lieu de travail soit un environnement complexe qui peut parfois nous faire craquer. Et il n’est pas étonnant non plus que nous oublions souvent, au beau milieu d’une nouvelle journée mouvementée, que la façon dont nous réagissons pèse sur les émotions au travail. Vous ne pouvez pas gérer efficacement les autres tant que vous n’avez pas appris à comprendre leurs émotions au travail et à y répondre. Vous ne pouvez pas gérer leurs émotions au travail tant que vous n’avez pas appris à gérer les vôtres. Découvrez alors nos quelques conseils.

Comprendre les émotions

Les émotions sont des réponses involontaires, souvent physiologiques et indépendantes de notre volonté. Lorsque vous avez peur, votre pouls s’accélère, votre cœur a l’impression de battre et vous ne pouvez rien faire pour changer cela. Mais vous pouvez comprendre pourquoi vous vous sentez et choisir de réagir de manière saine et constructive.

Nous ne pouvons pas empêcher les émotions, nous devons donc les accepter. Lorsqu’elles sont correctement canalisées, les émotions au travail peuvent être une grande source de force. Faites attention à votre corps. Prenez un moment pour réfléchir à vos sensations physiques (ce cœur qui bat la chamade, par exemple).

C’est votre chance de dissiper les sentiments négatifs avant qu’ils n’ont le dessus. Vous connaissez ce sentiment qui vous dit quand quelque chose ne va pas ? Ces informations sont peut-être les ressources les plus précieuses que nous avons en tant qu’êtres humains. Est-ce que l’instinct vous dit de sortir d’une situation inconfortable ? Sentez-vous qu’un collègue est stressé à propos de quelque chose ? Les instincts sont les messages que nos corps envoient pour nous protéger du danger, nous éclairer sur des relations interpersonnelles complexes et nous aider à trouver des solutions spontanées à des situations difficiles. Écoute-les.

Faire attention à vos perceptions

Ce que vous ressentez révèle votre perception d’un évènement ou d’une action. Prenez l’habitude de remettre en question vos perceptions et vos hypothèses. Demandez-vous d’où ils viennent et s’il est prouvé qu’ils sont corrects. Vous ne pouvez pas et ne devriez pas cesser d’être émotif au travail, mais vous pouvez apprendre à utiliser vos sentiments.

Si vous faites face à une situation difficile, prenez des respirations profondes (ce qui calme le système nerveux) et demandez-vous ce que vous pouvez faire pour la dissiper. Cela peut être aussi simple que de reconnaître le point de vue d’un autre et d’offrir calmement de l’aide. En vous concentrant sur une solution rationnelle, vous pouvez non seulement réguler les émotions négatives au travail, mais également les rediriger vers des actions positives. Plusieurs articles sur le même sujet peuvent vous aider en cliquant ici.

Related Articles

Les caractéristiques d’un berceau bébé parfait

Ines

Les déchets médicaux ne sont plus un fardeau grâce à des experts

Journal

Camionneurs, comment conduire en toute sécurité sur la route ?

Irene

Leave a Comment